Traitement de la couperose à Lyon : le laser est-il efficace ?

La couperose affecte principalement les femmes âgées de 40 à 50 ans. Cette affection cutanée se manifeste par des rougeurs localisées, généralement inoffensives au départ, constituées de vaisseaux très fins dilatés. Toutefois, au fil du temps, ses rougeurs peuvent devenir gênantes en raison de leur aspect inesthétique. Les zones affectées se trouvent généralement autour du cou, du front, du menton, du nez et des joues. Notons également que la couperose peut présenter une apparence de tâche rouge. Pour remédier à cette dernière ainsi qu’à l’érythrose et la rosacée, la médecine esthétique offre aujourd’hui diverses solutions, parmi lesquelles le traitement laser couperose Lyon.

Quelles sont les causes de la couperose ?

L’apparition de la couperose, comme vous pourrez en lire plus sur le internet, résulte généralement d’une conjonction de plusieurs raisons.

Quelques facteurs déclenchants

Notre peau, quotidiennement exposée à des agressions extérieures, notamment au niveau du visage, subit l’impact d’une mauvaise hygiène de vie et des expositions solaires répétées. Les capillaires sanguins, minces comme un cheveu et situés sous l’épiderme, fournissent constamment nutriments et oxygène à la peau, et se dilatent face aux agressions. C’est cette dilatation qui génère des rougeurs, signalant une peau fragilisée.

 Bien que les déclencheurs de la couperose restent mal compris, ils semblent résulter des facteurs génétiques, environnementaux et biologiques. La dilatation anormale de ces vaisseaux sanguins du visage provoque des œdèmes, une sensation de chaleur, des rougeurs ainsi qu’une inflammation propice à l’acné rosacée. 

Et les facteurs aggravants alors ?

Les facteurs aggravants les bouffées vasomotrices et la rosacée incluent l’exposition au soleil, au froid et au vent, les plats épicés, les émotions fortes, la prise d’alcool, le stress, certains médicaments comme les corticoïdes, la consommation de boissons chaudes et la colère. Certains aliments comme les agrumes, les produits laitiers, les petits pois, les haricots, le vinaigre, les fèves, la sauce soja et les raisins ont également tendance à intensifier les rougeurs.

Les lasers vasculaires pour le traitement de la couperose

Une fois dilatés, les vaisseaux donnent lieu à des taches rouges ou à des rougeurs. Le traitement au laser couperose lyon a pour but de réduire leur diamètre en provoquant un échauffement et donc une thermo-coagulation des parois vasculaires. Cette dernière entraîne l’adhésion des parois, empêchant la circulation sanguine à l’extérieur du vaisseau. De ce fait, il ne sera plus visible.

Les rayons laser couperose Lyon employés ici, principalement le Nd YAG ou le KTP, possèdent une longueur d’onde spécifique. C’est cette dernière qui leur permet d’être absorbés préférentiellement par les zones rouges de la peau, notamment les taches rouges et les Vaisseaux dilatés. Cela provoque un échauffement sélectif de ces zones, sans affecter celles environnantes. Ces lasers couperose Lyon, appelés lasers vasculaires, offrent un traitement ciblé de la couperose sans léser le reste de l’épiderme.

 Le laser couperose Lyon à colorant est également utilisé, le plus souvent en milieu hospitalier, bien que certains cabinets médicaux les proposent. Certes nécessitant moins de séances, il présente tout de même des suites plus longues et est légèrement plus inconfortable.