Chaussures années 50 : quelles sont les caractéristiques distinctives ?

Au même titre que certains accessoires de mode, les chaussures sont aussi devenues des incontournables, que ce soit pour les hommes, mais aussi pour les femmes. Des chaussures plates aux escarpins à talons, les chaussures complètent également une tenue, voire le style vestimentaire d’une personne. Depuis quelque temps, les chaussures rétro reviennent à la mode, notamment celles des années 1950. Pour celles qui ne reconnaissent pas les vraies chaussures des années 50, découvrez dans cet article les caractéristiques distinctives de ces chaussures.

Des chaussures rétros 1950 avec des semelles à talon ou à plateforme

Une chaussure rétro se reconnaît facilement grâce à quelques détails sur les chaussures et qui sont très visibles. Les chaussures vintage possèdent des caractéristiques bien particulières, surtout au niveau des semelles, ou particulièrement, des talons. Dans les années 50, ces chaussures à talons étaient comme étant les escarpins de nos jours. 

En parallèle : Les t-Shirts geek les plus populaires du moment

Les traits distinctifs d’une chaussure vintage résident donc les semelles :

  • Les chaussures vintages ont des talons plus épais ;
  • La hauteur d’un escarpin rétro n’est pas du tout haut ;
  • Le style des années 50 attribue une plateforme aux chaussures rétro.

La différence à souligner sur les escarpins modernes est que son talon est fin et long. Vous pouvez vérifier via ce lien quelques modèles ou d’autres informations sur les chaussures vintage.

Sujet a lire : Comment lancer son institut de beauté ?

Des chaussures dotées de brides

L’un des traits distinctifs d’une chaussure des années 50 est la bride. Généralement, c’est une attache qui est prévue pour rattacher la chaussure à votre pied. La bride contribue au confort des pieds de la personne qui porte les chaussures. Concernant la matière dans laquelle la bride a été confectionnée, il peut s’agir de cuir ou de la même matière que la chaussure.

Pour les chaussures rétros telles que les talons et les sandales, ils sont tous dotés de brides sauf les bottines ainsi que les bottes vintage.

La signature d’une chaussure vintage

Un petit nœud en guise d’identification. Un autre point attrayant d’une chaussure vintage se trouve être le nœud, qui se situe généralement sur le dessus de la chaussure et sur le bout arrondi. Au même titre que le nœud, la forme arrondie est aussi un trait distinctif des chaussures vintage.

Il est à noter que le style d’une chaussure vintage réside aussi dans la couture. Et c’est ce qui distingue la chaussure vintage des chaussures modernes. Il peut être à pois ou en cuir véritable.

Quant à la couleur, le choix se porte sur des chaussures rétros de couleurs noires, marrons, blanc, mais aussi des couleurs vives. Ils sont ensuite sublimés par les accessoires de mode, tels qu’une montre, un sac à main, des gants et une ceinture.

Si vous êtes à la recherche d’une paire de chaussures rétro ou besoin de conseils et autres, vous êtes au bon endroit.